mercredi 2 mars 2022

 PRESENTATION


Le Beau Tiers Lieu est un projet intergénérationnel, interculturel, pour se distraire, se reposer, se rencontrer, se cultiver. Pour nouer des partenariats, innover, s’informer, se former, monter des projets. Dans la perspective d'une transition sociale et de la création d'un commun de quartier.

 



 
 
Conçu et soutenu par un collectif citoyen et de porteurs de projets associatifs et d'économie sociale et solidaire, il est en voie de coconstruction avec la ville de Nantes et devrait voir le jour en 2025/202.

Pendant 4 ans l'équipe embauchée par le collectif préfigurera le tiers lieu : par la création d'un café associatif, avec des offres alimentaires ; de la ressourcerie , par la mise en place du dispensaire du mieux être. de soin alternatif; par des projection de cinéma, populaire. autour de sujet de société concernant sa transformation. Et par des événements de quartiers. Son programme a pour objectif la création de "communs" de quartier pour La Bottière Pin-sec un quartier sous-équipé à l’Est de Nantes.
 
 Selon  8 AXES indispensables au développement du quartier et de ses habitants :

Du vivre ensemble avec : une grande halle, lieu d’accueil, conciergerie et café associatif ;  
un hamman/sauna
 
De la culture avec  3 salles de cinéma - dont une modulable en salle de spectacles ; 
 Une scène modulable et un écran "nouvelles images"  dans la grande halle

Du réemploi avec des ressourceries : une générale, une de jardin, une de vêtements ;
 réparation de vélo, réparation d'appareils. 
 
Des offres alimentaires pour tous : une épicerie solidaire
Une cantine collaborative, associant les habitants du quartier ; 
Un restaurant étoilé ; 
 
 De la santé avec le dispensaire du Mieux-être de soins alternatifs accessibles ; 
 
Du travail pour tous avec une entreprise de services de communs de quartiers créée par Territoire Zéro chômeurs de Longue Durée; 
 
Un espace de réserve: pour des artistes en résidence, du coworking, des activités citoyennes, etc.
 
Des jardins, sur le toit, pour se ressourcer se reconnecter avec la nature et le cosmos
 

 




mardi 30 novembre 2021

 

DESCRIPTIF

 



Un projet de revitalisation de La Bottière Pin-sec à Nantes

 


Le Beau-Tiers-Lieu a une ambition écologique sociale et populaire. De la convivialité génératrice de communs de quartier et des activités d'économie sociale et solidaire, dans un seul lieu.

A l’intérieur une grande halle de 400 m2 a pour perspective d’être l'espace de rencontres du quartier, dans la continuité de laquelle se distribuent des offres à la fois accessibles et qualitatives concernant l’alimentation, le réemploi, la culture, la santé et le mieux-être, le vivre ensemble.

Le lieu sera ouvert tous les jours de 9h à 23h. C'est un espace libre d'accès, sans obligation de consommation marchande. Certaines activités culturelles événementielles, les activités de jardinage, les activités « France Services », les ateliers numériques, culinaires, de pratiques cinématographiques, de lutte contre le gaspillage alimentaire et la précarité seront ou bien gratuites ou bien de tarifs adaptés, sous la forme coopérative (épicerie sociales...), ou sous forme solidaire (tarifs réduits...).

Le projet se donne comme cadre une gouvernance partagée, dans un équilibre entre les habitants/citoyens, les collectivités et les porteurs de projet (associatif/privé) rassemblés autour d’une résilience générale du territoire. Il englobe toutes les dimensions de la transition sociétale, économique, écologique et démocratique. Sa raison d'être s'articule 1) autour de réponses aux problématiques des individus dans toutes les composantes de la vie quotidienne : alimentation, culture, consommation responsable, santé/bien-être, convivialité/lien social, alimentation, réduction de la fracture numérique. 2) autour de la création de communs de quartier pour rendre son biotope naturel et humain favorable. 3) autour de la formalisation de son process selon des modalités appropriables par d’autres territoires.

Le futur Tiers-Lieu s’élèvera sur un terrain nu de 1 500m² en face de la friche commerciale en réhabilitation, située au 43 rue de la Bottière 44300 Nantes, sur le parking de l’ancien hypermarché. A partir de 2025 une partie du parking sera transformée en rue à sens unique.

 

Trois niveaux d’activités autour d’une conciergerie :


L’ensemble s’appuie à un 1er niveau sur des opérateurs pérennes tel que les salles de cinéma, une grande salle polyvalente et deux moyennes, la ressourcerie, la restauration ; à un 2ème niveau sur un ensemble d’acteurs associatifs ; à un 3ème niveau sur une dynamique de rotation d’activités selon les opportunités, les besoins, les complémentarités, les partenariats.

Dans 1er cercle d’activité, le projet est construit sur une base économique qui génère du flux, commerces de destination qui résistent dans le temps : les 3 salles de cinéma en sous-sol, la ressourcerie, les services de restauration, dont l’épicerie solidaire au rez-de-chaussée. Cette base permet de prendre en charge une conciergerie dans le prolongement de l’espace central sous forme de halle ; le café associatif y fait fonction d’accueil. La halle peut se transformer ponctuellement en scène : projections vidéo photo, cabaret populaire, prestations théâtrales ou musicales. Un lieu avec à la fois des activités régulières et des événements. Le café associatif la conciergerie, la caisse du cinéma, la ressourcerie générale, sont ouverts sur cette halle de plain-pied avec la rue.

Sur un 2ème cercle d’activité, une vie collective, associative ou ESS, liée au quartier s’agrège en résonance avec les axes de transition du tiers-lieu : Ressourcerie , vêtements d'occasions, réparations de vélos et petits-appareils ménagers, ateliers musique et cinéma, spectacle vivant, dispensaire du mieux-être, café des enfants.

Sur un 3ème cercle des locaux sont dédiés à un usage temporaire Il s’agit d’activités ou de résidences selon ce qui parait opportun au développement du quartier. Une partie de cet espace peut être organisée en coworking. Cette partie, la plus fluide du tiers-lieu, entraîne un renouvellement, dynamise l’ensemble.

Accueil - conciergerie du tiers-lieu : Elle s’organise autour du collectif de programmation du tiers-lieu, structuré en collèges (porteurs, habitants et usagers). Avec une équipe de bénévoles associatif, les habitants, elle a pour mission la programmation des événements, d’accueil d’information et d’orientation des publics, des usagers. C’est un lieu ressource du quartier.

 

Quelques axes de prestations des porteurs de projets


Nous visons une implication des habitants et acteurs associatifs dans un raccord à faire qui ferait du quartier un biotope favorable et protecteur. Plutôt que la simple juxtaposition d’activités, le but est d’articuler les porteurs dans leurs complémentarités. L’alimentation n’est pas séparable de la culture, de la convivialité, du vivre-ensemble mais aussi de la santé, du réemploi dans une économie circulaire. Ce qui nous unit c'est une démarche proche de l'éducation populaire autour d'un même objet.


Se nourrir : Les offres sur l'alimentaire seront différenciées dans le souci de faire glisser dans le plaisir des échanges, les usages alimentaires préjudiciables vers des usages respectueux des personnes et de l’environnement. Des offres qui mettent l'accent sur l'accessibilité des aliments, aussi bien que sur leur qualité, le respect des équilibres environnementaux. Jardiner ensemble, cuisiner ensemble, Manger ensemble. Pour se nourrir, être heureux, échanger.

L’emploi : L’association nantaise de Territoires Zéro chômeur de Nantes a choisi le quartier Bottière comme terrain d’une expérimentation. Soutenant la dimension de solidarité et de résilience du tiers-lieu, elle propose la création d’une entreprise de service sur des missions de biens communs.

S’éclairer et se chauffer : Nous avons associé au projet le porteur d’énergie renouvelable CoWatt pour assurer l’indépendance énergétique et chauffage du bâtiment avec panneaux photovoltaïques. Mais aussi pour sensibiliser une échelle de quartier, à l’utilisation des toitures associant les propriétaires, les accédants, les bailleurs.

Mieux-être et santé : Le dispensaire du mieux-être Nantes-Est, apporte des réponses individuelles et collectives en termes de soins et de prévention. Le tiers-lieu se prête à des échanges qui concernent le mieux-être, où l’on peut mettre à contribution aussi bien des professionnels que des habitants dans une logique d’éducation populaire.

L’économie circulaire, la prévention et la réduction des déchets
du tiers-lieu, sont des piliers du projet. L’espace ré-emploi (ressourceries, ateliers de réparation, épicerie vrac, composteur) se déploiera sur une surface de + 1 500 m2.

La culture : L’activité cinéma sera un outil de culture populaire - aussi bien en tant qu’art qu’en tant que débat sur des thématiques citoyennes. Complétés par des ateliers de pratiques à l’image et musicales. Au sous-sol la grande salle polyvalente pourra recevoir d’autres spectacles vivants : musique, théâtre, danse. Dans la grande Halle du rez-de-chaussée d’autres événements seront programmés de façon ouverte et ponctuelle.


 

Un programme d’animations et préfiguration de quartier sur 3 ans


La réalisation de ce tiers-lieu est l’occasion d’expérimenter de nouvelles formes de participation des habitants à la vie de quartier, de les impliquer dans une dynamique qui dépasse la simple concertation. Avec un recueil d’hypothèses, des débats, la participation à des activités concernant tous les aspects du projet. Voici les modalités envisagées sur plusieurs dispositifs de sensibilisation :

 

 


1-     
Le café associatif : Accueilli par la ressourcerie Supermarché du réemploi (porteur de projet du tiers-lieu) pendant plusieurs mois dans l’ancienne friche commerciale. Il a pour fonction d’être un espace convivial ressource du quartier. Le conseil Citoyen y tiendra sa permanence et ses réunions. Des rendez-vous de l’équipe de travail Beau-tiers-lieu avec les acteurs et les habitants du quartier pourront se tenir dans le café, comme cela était le cas depuis quelques mois avec l’équipe bénévole.

 

 

2-      La maison du projet comme l’un des lieux de la co-construction du projet. Celle-ci est modulaire composée d’un espace commun, avec café associatif, conciergerie, exposition des plans et maquettes.

 

 

3-      Des événements, moteurs d’une émulation populaire : En parallèle de l’activité permanente présentée dans le café associatif, il sera développé régulièrement des événements permettant de mobiliser la population sur une fréquentation plus importante (vide-greniers, cinéma en plein air, banquet populaire…). Ces manifestations permettront un éclairage accru des activités sur un temps festif.

 

 

4-      Programmation d’un cinéma populaire : dans les salles existantes (Le Radar au Pin sec et de la maison de quartier à La Bottière) les dimanches après-midi en partenariat entre La sagesse de l’image – animation de ciné-débats et le cinéma le Concorde (porteurs de projets du futur Beau-Tiers-Lieu). L’été en extérieur.

 

 

5-      Des outils de collaboration, de communication numérique et médiatique : Création d’une mailing liste des personnes intéressées, de supports de communication numériques (Blog, Facebook, etc..). Ainsi que d’outils collaboratifs, accessibles. Participation à la création d’une radio ou d’une télé de quartier spécifique.

 

 

6-      Un dispositif ambulatoire de sensibilisation et préfiguration (Germinator) : sous forme de caravane modulaire utilisable par les différentes personnes et acteurs (équipe de quartier, animateurs d’activités, associations). Il se déplace sur tous les points du quartier.

 

 


  PRESENTATION Le Beau Tiers Lieu est un projet intergénérationnel, interculturel, pour se distraire, se reposer, se rencontrer, se cultiv...